19e conférence -23 novembre 2016

La conférence aura lieu le

mercredi 23 novembre 2016 à 13h

Université du Québec à Montréal, salle W-5215

Conférencière: Anne-Marie Gagné-Julien (UQAM)

Comment répondre aux critiques des anti-psychiatres?
Ébauche d’un concept naturalisé de désordre mental.

Résumé:
Depuis la parution du DSM-III (1980), des débats agitent la psychiatrie concernant la question de la définition de la maladie mentale. Les définitions proposées jusqu’à maintenant ont certains problèmes caractéristiques: incapacité à délimiter clairement ce qu’est un désordre mental, incapacité à rendre compte de manière objective du caractère normatif du désordre mental, difficultés issues de l’analyse conceptuelle. Suivant Lemoine (2015), je propose que l’adoption de la méthode de la naturalisation pourrait permettre de sortir la psychiatrie de l’impasse actuelle dans laquelle elle se trouve. Je crois cependant que cette approche néglige un aspect important de la question de la définition du désordre, soit l’aspect ontologique (c’est-à-dire, qu’est-ce qu’un désordre mental dans la réalité?). Cet aspect est traité de front par l’approche des espèces naturelles pour définir le désordre. Dans cette présentation, je souhaite proposer une ébauche d’un concept naturalisé de désordre mental. Ma proposition consistera à mettre en relation l’approche de la naturalisation avec celle des espèces naturelles dans le but de répondre aux critiques qui ont visé les définitions objectives du désordre mental.

À propos de la conférencière/Bio:
À venir.

Comme d’habitude, la conférence est gratuite et ouverte au public, et sera suivie d’une collation propice à l’intéraction entre les participantes et participants.